vendredi 28 février 2014

De vous à moi, ...

... j'ai une vraie angoisse de décevoir. Je tourne après mon projet nouveau depuis des mois. J'ai mis un temps fou à me décider, et même maintenant qu'il est décidé, je ne veux pas de contrat ; je veux faire des pages, et me sentir en confiance. Il n'est donc pas très facile d'attaquer le projet après Nuit à Rome.
Mon envie, est de faire un album intitulé DE BEAUX MOMENTS.
Des moments, une succession d'histoires courtes, sur des choses qui me touchent.
Je ne suis pas très fana des albums d'histoires courtes. Sans doute que ça participe de ma réticence à m'y jeter à fond. Et pourtant, je vois plein de choses qui me plaisent dans ce projet. Être personnel. Parler de la vie. De choses qui m'atteignent. Des histoires courtes, de 4 à 12 pages, un nom à chaque fois, une personne. Et puis, ce qui m'amuse aussi, parmi ces noms là, j'ai écrit une histoire avec Marie. Une histoire avec Raphaël. Voir un peu de leurs vies d'humains, en dehors des pavés de Rome.

Je vous montre la première des histoires, dans sa forme pas forcément définitive, mais qui donne le ton.
Plus que jamais, je veux bien en recueillir vos impressions. Cette histoire-ci est en voix off, mais d'autre seront dialoguées.
Ça parle de la vie, de la mort, des histoires d'amour, des photos accumulées dans notre téléphone, des cadeaux de noël, des femmes bien trop âgées dans les hôtels bien trop luxes à Venise... D'un voisin qui joue du piano pendant que tu fais l'amour... Et plein d'autres choses encore...






15 commentaires:

  1. Alors Jim, c'est simple: ne t'inquiète absolument pas, je retrouve la tout ce qui me touche dans tes ouvrages, et ces "simples" 4 pages me vont droit au cœur (faut dire que mon fils vient d'avoir 18 ans et qu'à 5 ans il a fait un concours beyblade!)
    C'est simple, vrai, sincère... tout ce que j'aime dans ton œuvre!
    Par contre j'aurais aimé que mademoiselle obtienne le cesar du court métrage.....

    RépondreSupprimer
  2. Alors Jim, c'est simple: ne t'inquiète absolument pas, je retrouve la tout ce qui me touche dans tes ouvrages, et ces "simples" 4 pages me vont droit au cœur (faut dire que mon fils vient d'avoir 18 ans et qu'à 5 ans il a fait un concours beyblade!)
    C'est simple, vrai, sincère... tout ce que j'aime dans ton œuvre!
    Par contre j'aurais aimé que mademoiselle obtienne le cesar du court métrage.....

    RépondreSupprimer
  3. Un moment de vie super touchant!!!

    Si l' album démarre par cette histoire, la barre est placée bien haut, d' entrée.
    J'aime bien le dessin tel quel, en N&B...comme une écriture, une trace...
    La case avec la mer qui se retire est fantastique!!!

    Je n'aime pas, moi non plus, les recueils d' histoires courtes. Tout simplement parce que je n'arrive pas a accrocher a une histoire et que j'en perds toute saveur en enchainant avec la suivante. Pour du gag, pas de soucis mais pour ce genre de récit, qui reste en mémoire encore qlqs instants après l'avoir lu, le zapper trop vite c'est en perdre une partie de tout ce qui fait son charme...bref bon courage pour mettre tout ça en forme :)

    Ho, ça me fait penser a un bouquin de Taniguchi, sur un gars qui traverse le japon, lentement, en s’émerveillant devant une fleur, un vol d'oiseau..
    CASTERMAN avait sorti ça en petit format, en N&B et je me souviens qu'ado, je l'emportais partout juste pour le feuilleter...finalement j'aime bien les recueils d' histoires courtes!!!

    Bref vivement la suite :)

    RépondreSupprimer
  4. "Ça parle de la vie, de la mort, des histoires d'amour, des photos accumulées dans notre téléphone, des cadeaux de noël, des femmes bien trop âgées dans les hôtels bien trop luxes à Venise... D'un voisin qui joue du piano pendant que tu fais l'amour... Et plein d'autres choses encore..."

    Rien que ce petit résumé nous donne envie de les découvrir et de les partager.
    Des histoires courtes mais qui en disent tellement long.
    La seule frustration dans une histoire éphémère, c'est de perdre trop rapidement les personnages, alors qu'on aimerait parfois les connaitre plus, mais c'est ce qui fait aussi son charme et sa beauté. Et souvent on les apprécie encore plus.
    Telle une personne dans la rue, le métro, au restaurant, qu'on tente en vain d'imaginer sa vie, ses joies, ses peines, sa journée...
    La 1ere histoire est vraiment belle. Ce moment perdu, mais revécu dont ses songes. C'est très touchant.
    Et maintenant, lorsque je verrai un homme marcher sur la plage, je me remémorerai cette histoire parmi tant d'autres venues de mon imagination ;)
    Il faut continuer!!!

    RépondreSupprimer
  5. C'est un projet casse-gueule mais tu es un acrobate donc tu devrais nous présenter un bel album.
    Prends ton temps, fais toi plaisir, tu nous feras plaisir par la même occasion.
    Ton bichon entre 2 biberons

    RépondreSupprimer
  6. alors moi l'une de mes filles à 8 ans, et quand je finis de lire cette (très belle) historie courte, elle me demande de venir jouer/me balader avec elle : la gorge un peu serré je l'ai fait de suite. Merci Jim

    RépondreSupprimer
  7. Planche 3 - Case 1 : on fait dans l'autoportrait maintenant ?
    C'est joli comme histoire

    RépondreSupprimer
  8. Juste pour cette histoire, mais ça me fait bizarre, je me changerai p'tet à vrai dire...

    RépondreSupprimer
  9. Je termine le tome 2 d' "Une nuit à Rome" et comme j'ai adoré (surtout le rythme du scénario et la sensualité du trait) je me précipite sur votre blog. Terrible ! Quelle proximité avec vos lecteurs, c'est très respectueux.
    Pour "De beaux moments" l'idée est cool. J'ai malgré tout une petite appréhension : retrouver ce rythme qui m'a tant séduit...
    Les 4 planches ici présentées résonnent en moi qui vient de fêter les 18 ans de ma fille. Je suis extrêmement fière de ce qu'elle est mais j'aimerai tellement pouvoir serrer encore contre moi ce petit corps chaud plein de bourrelets du petit enfant qu'elle était...
    Merci pour ces beaux voyages

    RépondreSupprimer
  10. Ah merci ! En fait, c'est très simple, la proximité, je m'étonne toujours que ce ne soit pas plus courant.. :-)

    RépondreSupprimer
  11. hello Jim, après notre rencontre cet APM je suis revenu sur ton blog pour lire ces 4 pages. Bravo! J'ai immédiatement pensé à la chanson de Renaud, 'mistral gagnant', que j'adore (et qui d'ailleurs à chaque fois me fait verser une larme...). A bientôt!

    RépondreSupprimer
  12. Cette chanson est un coup de poignard à chaque fois. J'adore tout autant que je la redoute...

    RépondreSupprimer